Hermann • • •

D’après la pièce de Gilles Granouillet parue aux éditions L’Avant-Scène Théâtre en 2013
Mis en scène par François Rancillac

Présentation :

Un beau matin, la police dépose au service de neurologie d’un hôpital un jeune homme égaré – dans tous les sens du terme : Hermann ne se souvient que de quelques mots de russe et d’un mystérieux prénom : Olia.
En lui faisant passer les premiers tests d’usage, la psychiatre Léa Paule ne sait pas que cette rencontre va entièrement bouleverser sa vie, entraînée aux confins de la mémoire vers des territoires qui échappent même à la science… Hermann est un conte. Un conte d’aujourd’hui, sans fée ni loup, mais où l’improbable devient l’évidence.
C’est aussi une enquête qui, tel un road-movie, nous transporte du sud au nord de la France, en passant par la Pologne et la Russie. Comme un rêve éveillé que le spectateur, sans cesse balloté entre passé et présent, réalité et subjectivité, vivrait en même temps que les personnages.
Hermann, c’est aussi et surtout une histoire d’amour fou, par-delà l’espace et le temps. Impossible, donc. Et pourtant, ça marche

Distribution :

Mise en scène – François Rancillac
Avec
Daniel Kenigsberg : Daniel Streiberg
Claudine Charreyre : Léa Paule
Lenka Luptáková : Olia Streiberg
Clément Proust : Hermann
Assistante à la mise en scène -Christine Guênon
Scénographie – Raymond Sarti Costumes
Costume – Sabine Siegwalt
Lumière – Guillaume Tesson
Son et composition musicale – Sébastien Quencez
Régie générale – Jérôme Aubert

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s