Un air de jeunesse à la Biennale de Jazz • • •

Les jeunes étaient à l’honneur ce samedi 12 mars à la Biennale de Jazz, qui se déroulait sur quatre jours au Centre des bords de Marne. Invités par le CDBM et la Ville du Perreux à découvrir l’univers du jazz, mais aussi le métier de musicien et le fonctionnement d’un festival, huit jeunes ont ainsi pu rencontrer des artistes et découvrir de façon privilégiée les coulisses de l’événement.

Balances avec le groupe Ornicar © Ryan Ouamara


Nos VIP du jazz ont commencé la journée en assistant aux « balances » du groupe Ornicar, ce temps de répétition dédié aux réglages de toutes les sources de son. Puis les trois artistes, Côme Huveline, Joachim Machado et Renan Richard, issus de la jeune génération du jazz, leur ont consacré un long temps d’échange autour de leur style musical, de la formation d’Ornicar et du métier de musicien.

Le groupe a ensuite assisté au concert de Trio Suzanne, finaliste de la sélection nationale Jazz Migration #.

À la sortie, ils ont découvert le fonctionnement de la régie sous la conduite du directeur technique du Cdbm, Paul-Emmanuel Pelissier, qui leur a fait découvrir une autre facette du spectacle vivant.

Enfin, les jeunes ont pu entrevoir les coulisses de l’organisation de la Biennale et plus globalement le fonctionnement du Cdbm avec Severine Zamparini, responsable de la communication et des relations publiques, qui s’est fait un plaisir de répondre à leurs questions.

Le soir, les jeunes sont revenus au Cdbm pour voir le concert d’Ornicar, et goûter pleinement cette musique jazz-rock dont ils étaient désormais familiers.

Visite de la régie avec Paul-Emmanuel Pelissier © Ryan Ouamara
Rencontre avec le groupe Ornicar © Ryan Ouamara
Rencontre avec Séverine Zamparini © Ryan Ouamara

Afin de prolonger cette expérience, les jeunes auront le privilège de suivre un atelier avec les trois musiciens d’Ornicar. La grande majorité d’entre eux pratiquant un instrument, l’idée est de faire un boeuf, c’est à dire que chaque jeune ramène son instrument afin qu’ils puissent jouer tous ensemble de façon semi-improvisée.

De quoi faire naître ou renforcer les vocations musicales !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s