Chimène ou le Cid • • •

Chimène ou le Cid

Arcal, compagnie nationale de théâtre lyrique et musical Musique d’Antonio Sacchini

Présentation :

Après Crésus et Talestri, l’Arcal -en résidence au Cdbm- nous propose une reprise de la fameuse œuvre musicale de Sacchini (1783), d’un style à part, l’invention d’une forme, entre l’opéra et le théâtre, brillamment mis en scène par Sandrine Anglade.

Le 18ème siècle finissant, à l’aube de la Révolution, remet au goût du jour une œuvre littéraire et historique : Le Cid. Poème médiéval espagnol, puis tragi-comédie de Corneille, c’est Marie-Antoinette qui, faisant venir Sacchini à la cour de France, commande cette œuvre qui ne met plus en scène le héros masculin, mais s’interroge au contraire sur la tragédie du point de vue de Chimène.

L’action commence au moment où Rodrigue revient après s’être soustrait à la poursuite de Chimène, dont il a tué le père. Le temps n’a affaibli ni l’amour, ni la haine de Chimène ; le roi vient pour la consoler et se trouve en face d’une femme irritée qui réclame encore vengeance. Quand Rodrigue se présente à elle, constatant que l’honneur les sépare mais incapable de le tuer comme il le lui réclame, elle le chasse.


Distribution :

Tragédie lyrique (Fontainebleau, 1783)

Musique : Antonio Sacchini 

sur un livret de Guillard d’après Corneille

Re-création en première mondiale par l’Arcal (2017)

Une création de l’Arcal, compagnie nationale de théâtre lyrique et musical

Direction artistique : Arcal – Catherine Kollen

en collaboration avec le Centre de Musique baroque de Versailles (CMBV)

Mise en scène : Sandrine Anglade

Direction musicale : Julien Chauvin

Orchestre : LeConcert de la Loge 

Partition : Centre de Musique baroque de Versailles (CMBV)

Direction artistique CMBV : Benoît Dratwicki

Collaboration dramaturgique : Claude Chestier

Scénographie : Mathias Baudry

Lumière : Caty Olive 

Costumes : Cindy Lombardi

Collaboration artistique et mouvements : Pascaline Verrier

Assistante à la mise en scène : Marine Bellier-Dézert

Chef de chant : Frédéric Rivoal

Chef de chœur : Fabien Armengaud

Agnieszka Sławińska, soprano : Chimène, amoureuse de Rodrigue

Artavazd Sargsyanténor : Rodrigue, Le Cid, guerrier castillan

Laurent Deleuilbaryton : Le Roi de Castille

Florent Karrerbaryton :Don Diègue, père de Rodrigue

Lysandre Châlonbaryton : un héraut d’armes

NNtaille/ténor : Don Sanche

NNsoprano : une coryphée

Concert de la Loge – direction Julien Chauvin

23 musiciens  – 1 1er violon, 6 violons 1, 5 violons 2, 2 alti, 3 violoncelles, 1 contrebasse, 2 hautbois, 1 basson, 2 cors

Chœur : Les Chantres du CMBV – direction Fabien Armengaud (12 choristes)

3 sopranos, 3 barytons, 3 tailles (ténors), 3 haute-contres

Equipe technique Arcal

Alain Deroo (régie générale), Ugo Coppin & Aurore Leduc (régie lumière), Rémi Remongin (régie plateau), Elisa Provin (habillage), NN (régie orchestre)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s